Nos
services

SPÉCIALITÉ DE LA
CLINIQUE CAPILLAIRE

Microgreffe folliculaire

La microgreffe folliculaire suit le principe d’une microgreffe normale en respectant toutefois les unités folliculaires de cheveux. Celles-ci sont un regroupement de deux, trois ou quatre cheveux qui poussent au travers d’un seul et même pore. Ces unités folliculaires sont des entités anatomiques distinctes, mais chaque cheveu se trouvant à l’intérieur de l’unité comporte son propre follicule. Ainsi, afin de donner le plus grand volume possible, il est important de respecter ces unités lors de la coupe.

Microgreffe et minigreffe contre poinçon

Dans les années 1980, la pratique de la greffe capillaire consistait à transplanter de gros regroupements de cheveux, plus connus sous le nom de « punch » à un même endroit pour donner un résultat très peu naturel. En effet, les « punchs » donnaient davantage l’impression d’une chevelure de poupée ou de rangs d’oignons qu’un aspect naturel. La microgreffe, quant à elle, a été développée au cours des années 1990 et consiste à transplanter de un à deux cheveux maximum par greffon. Cette technique est principalement utilisée pour la région frontale de façon à recréer une ligne naturelle et non apparente. Afin de regarnir la tonsure et le dessus, la technique la plus utilisée se nomme minigreffe et consiste à transplanter de trois à quatre cheveux par greffons, et ce, pour fournir un plus grand volume. À cette fin, il existe désormais une nouvelle méthode appelée microgreffe folliculaire.

Estimation gratuite
#
Vous êtes intéressé,
mais vous avez
des questions ?
Communiquez avec nous